Nos conseils pour réussir vos rencontres

Article 35

La différence d'âge dans le couple - Par Sophie Cadalen

La différence d'âge, dans une relation, est sujette à polémique. On pourrait penser que, dans la société plutôt libre et relativement tolérante dans laquelle nous vivons, ces écarts seraient admis sans discussion. Et pourtant la viabilité de ces couples est souvent questionnée, des pathologies – à l'origine de ces élections - sont régulièrement invoquées. Ces amours seraient-ils suspects ?

Les justifications

Deux raisons sont systématiquement invoquées pour justifier de ces différences d'âge. La première, pernicieuse, est celle de l'intérêt que l'un et l'autre y trouvent. La jeune femme profitera forcément de la fortune de son vieil amant, qui lui brandira sa conquête tel un trophée prouvant sa virilité. Si c'est elle la plus vieille, son amant sera traité, plus ou moins clairement, de gigolo. L'autre explication fait appel à de vagues notions "psy" : la jeune femme recherche son papa, et le jeune homme sa maman.

Pas si simple...

Sauf que nos ressorts psychiques ne sont pas si lisibles. Et cette quête du père tout-puissant ou de la mère adorée, dont on ne se serait pas affranchi, n'est pas liée à nos âges réels. Un homme, qu'il soit plus vieux ou pas que sa compagne, peut l'installer dans cette position inconsciente de mère, répugnant par exemple à l'inviter à des jeux sexuels. De même qu'une femme, qui a besoin de séduire tout homme qu'elle croise, peut reproduire inlassablement son rapport au père, qui la gratifiait d'une admiration sans borne.

Quelques cas particuliers

Peuvent être qualifiés de pathologiques les comportements qui se répètent et qui, au bout du compte, génèrent surtout de la souffrance. Si une femme ne tombe amoureuse que d'hommes plus âgés, et qu'elle se heurte à chaque fois à leur indisponibilité, à leur passé et leur refus de s'engager, il y aura là des "arrangements" inconscients à interroger. Si la jeunesse de l'autre sert de rempart à notre peur du temps qui passe, cette angoisse nous rattrapera forcément. L'échec, assuré, de ces choix récurrents dénoncera leur dimension névrotique.

Le regard des autres

Ce à quoi se confrontent, et se cognent, ces couples ayant une différence d'âge notable, c'est au regard des autres, aux jugements qu'ils leur prêtent et dont ils peinent à s'affranchir. Des jugements forcément négatifs, et qui nient la dimension amoureuse de la relation. Ils la nient pour réduire ces liaisons à du calcul sordide. Façon de se protéger des aléas de la vie, de ce qu'elle réserve comme surprise : déjà que l'amour est une affaire compliquée, si en plus on est susceptible d'aimer des gens plus jeunes ou plus âgés... Où allons-nous ?!

Alors, heureux ?

Eh bien nous allons où le vent nous mène. Le vent de nos disponibilités, des opportunités, de nos désirs secrets, de nos goûts insoupçonnés. Bien sûr qu'une différence d'âge pose des problèmes indéniables : désir d'enfant que l'un ne peut plus faire, amitiés difficiles à concilier, loisirs qui peinent à s'accorder... Sauf que toute relation révèle nos décalages, et que la question essentielle demeure celle-là : Est-ce que j'aime la vie que nous avons ensemble ? Et si la réponse est oui, ce qu'en pensent les autres n'aura pas de prise.

Rencontrez les célibataires qui
vous correspondent vraiment

  • Faites gratuitement notre Test d'Affinités
  • Découvrez VOTRE sélection de célibataires
  • Entrez en contact

Aide en ligne

Trouvez toutes les réponses
à vos questions :