Nos conseils pour réussir vos rencontres

Parce qu’Affiny veut vous aider à mettre toutes les chances de votre côté, nous sommes là pour vous accompagner en vous proposant des analyses et conseils sur le sujet qui vous intéresse : la rencontre.

Article 13

Lui dire tout, tout de suite ?

Nous avons échangé, plaisanté, nous nous sommes appréciés et avons décidé de nous rencontrer. Ce premier rendez-vous est crucial : devons-nous mettre cartes sur table, avant de peut-être "passer aux choses sérieuses" ? Doit-on lui avouer nos peurs, nos drames, nos blessures, afin que l'autre sache à quoi s'en tenir, et que nous nous engagions en connaissance de cause, et sur une base sincère ?

Une honnêteté suspecte :

Cette aspiration à tout dire - fort louable - cache des intentions qui, elles, ne sont peut-être pas si honorables. En déballant d'emblée nos histoires, notre passé, nos traumatismes, nous espérons souvent de notre interlocuteur qu'il prenne en charge ce "tout". Ayant exposé ce que l'on trimballait, on attend de lui qu'il fasse avec, qu'il nous accepte et nous prenne ainsi, sans jugement ni réticences. Voire qu'il nous guérisse. Et s'il recule devant ce déballage, on pourra toujours se dire qu'il (ou elle) n'avait pas les épaules assez larges, et qu'il valait mieux s'en rendre compte tout de suite.

Maîtriser la situation :

À se présenter ainsi, on ne permet pas à l'autre de se faire sa propre idée, on ne l'autorise pas à pénétrer notre intimité. On lui décrit un état de nos lieux - établi selon nos critères - qui tacitement lui défend de nous voir autrement. Façon habile, et inconsciente, de lui imposer notre personnage, au lieu de lui laisser le temps de le deviner. Ce qui bien sûr a son avantage : en racontant les grandes lignes et les événements significatifs de notre histoire, nous prenons les commandes de celle qui entre nous s'ébauche. A lui affirmer "voilà qui je suis !", nous ne laissons pas l'opportunité à cet autre, en face de nous, de nous découvrir différent(e) de ce que nous croyons être, et paraître. Le "tout dire" permet de maîtriser la suite des événements, en décidant du rôle que nous interpréterons, en soufflant à l'autre la réplique qu'il pourrait nous renvoyer.

L'échec de nos bonnes intentions :

Heureusement le procédé rate souvent. Nous avons beau avoir "tout" dit de nous, l'autre pose des questions que nous n'avions pas anticipées. Il est curieux de ce qui nous paraît sans importance. Il ne nous cherche pas là où nous nous sommes montrés, il nous débusque où nous ne savions pas être cachés... Et si, involontairement, nous lui avons avoué le plus moche de notre vie afin de le précipiter vers la sortie et nous épargner les tourments d'une "suite" à notre rencontre, notre tactique aura échoué. Et c'est tant mieux !

Une entreprise impossible :

Et puis, quels que soient nos efforts et notre application, il est impossible de tout dire à l'autre. Puisque jamais nous ne parviendrons à faire le tour complet de nous-même. Que nous choisissions la voie de la transparence ou celle du plus grand mystère, l'autre nous voit et nous entend par le filtre de sa propre histoire, et cette interprétation forcément nous échappe. Il ne retiendra pas ce qui nous semblait un aveu courageux, mais se fixera sur un détail qui le trouble à notre insu.
Alors allons au-devant de cette rencontre et laissons-nous faire par ce qui se passe, ou pas. Laissons-les mots nous emmener où nous aurons envie d'aller, à cet instant. Peut-être avec cet autre...
– par Sophie Cadalen

Rencontrez votre moitié,
pas votre double

  • Répondez gratuitement au Test Meetic Affinity.
  • Découvrez des profils en affinité avec vous.
  • Lancez-vous et… laissez la magie opérer !

Aide en ligne

Trouvez toutes les réponses
à vos questions :