Nos conseils pour réussir vos rencontres

Parce qu’Affiny veut vous aider à mettre toutes les chances de votre côté, nous sommes là pour vous accompagner en vous proposant des analyses et conseils sur le sujet qui vous intéresse : la rencontre.

Article 40

Ce que femme veut...

Dans les jeux et chassés croisés amoureux qui, de l'homme ou de la femme, mène la danse ? Qui jette son dévolu sur l'autre et l'entortille dans ses filets ? La réponse générale est que ce sont les femmes qui tiennent les mâles dans le creux de leur main - et de leur corps. Leur fragilité affichée, qui conforte la suprématie masculine, étant depuis toujours une arme à l'efficacité redoutable.

A eux la conquête

Pourtant, ce sont les hommes qui chassent, entreprennent, conquièrent et font succomber la belle. A qui on apprend, dès le plus jeune âge, qu'elle doit se méfier de leurs déclarations et de leurs belles promesses, lesquelles ne visent qu'un but : la posséder. Une époque révolue diriez-vous ? Pas si sûr. Car même si les temps ont changé, même si les jeunes filles ont gagné leur droit, aussi, à la sexualité, elles se croient encore menacées par la concupiscence virile. L'expression le dit bien : ce sont elles qui se font "avoir", les hommes, eux, n'auraient rien à perdre...

A chaque sexe un pouvoir ?

Ainsi seraient distribués les pouvoirs : les hommes règneraient au royaume de la chair, où chaque femme serait une proie potentielle, tandis que les femmes dirigeraient les affaires du cœur, où l'homme "attrapé" perd de sa superbe, suspendu au bon vouloir de son amoureuse. Les mythes les plus divers, les légendes les plus anciennes ont leur figure féminine puissante et nocive, en face de laquelle le héros flanche : les sirènes rencontrées par Ulysse, les sorcières du moyen-âge... Une répartition que l'égalité des sexes ne semble pas avoir dérangée.

Le chaos amoureux

Sauf que désir et sentiment s'entremêlent dans nos attirances et nos relations, que les atouts des uns et des autres ne sont pas figés et rarement lisibles. Ce qui caractérise l'amour, c'est bien la difficulté que nous avons à y comprendre quelque chose ! Celui ou celle qui aime est puissant, et si vulnérable pourtant. Celui qui désire fait peur à l'autre, qu'il soit homme ou femme. Celui qui est convoité se sent invincible, ou ravalé au rang de simple objet. Des places que nous occupons tour à tour, chasseur(e) ou chassé(e) selon les moments.

Plus clair ensuite ?

Passés les premiers temps d'une relation où l'on se cherche et se fuit, où l'on aime follement celui qui s'échappe pour en douter ensuite quand il nous est acquis, enfin engagés dans l'aventure du couple les rôles semblent s'organiser clairement. Il y a des dominants et des dominé(e)s, la culotte étant portée par elle ou lui. Sauf que là encore, il faut se méfier des évidences. Le faible peut tenir inconsciemment le fort sous son joug. Il n'est qu'à remarquer comme, dans les cultures machistes, les hommes, éternels petits garçons, ont peu d'autonomie.

Tous meneurs et menés

Alors qui mène la danse ? Aucune réponse définitive ne peut être assenée. Car plus celle-ci saute aux yeux, plus elle est à mettre en doute. Le maître n'en serait pas un sans son esclave, il a besoin de sa complicité pour tenir son rang. Ainsi des sentiments et des séductions qui nous lient les uns aux autres, dont les ressorts sont bien plus subtils qu'il n'y paraît. Dont les motivations et les profits ne cessent de changer, voire de s'inverser complètement. Et puis, quand l'amour nous chavire, qui peut prétendre diriger le navire ?
– par Sophie Cadalen

Rencontrez votre moitié,
pas votre double

  • Répondez gratuitement au Test Meetic Affinity.
  • Découvrez des profils en affinité avec vous.
  • Lancez-vous et… laissez la magie opérer !

Aide en ligne

Trouvez toutes les réponses
à vos questions :